Communauté de communes

Lauragais Revel et Sorèzois

20, rue Jean Moulin – 31250 REVEL
Tél : 05.62.71.23.33.
Fax : 05.34.66.98.08.
e-mail : LRS@revel-lauragais.com

Site : www.revel-lauragais.com/

 

  • 27 communes solidaires pour construire l’avenir

Le groupement de communes a été créé sous l’impulsion d’Alain Chatillon qui, avec les maires des localités voisines a souhaité rassembler les communes du bassin de vie dont Revel est le bourg-centre, communes entre lesquelles se sont tissés au cours des siècles des liens étroits d’échange et de partage.

Ces liens de proximité se sont concrétisés en 1994 par la création d’une structure de coopération intercommunale, le District Lauragais / Revel / Montagne Noire.

Conformément à la loi du 12 juillet 1999 relative au renforcement et à la simplification de la coopération intercommunale, le District s’est transformé en Communauté de Communes le 15 octobre 2001.
La Communauté de Communes Lauragais Revel et Sorèzois rassemble 27 communes (21 208 habitants – INSEE 2011) réparties sur trois départements : l’AUDE, la HAUTE-GARONNE et le TARN et deux régions : MIDI-PYRENEES et LANGUEDOC-ROUSSILLON. Une démarche originale et exemplaire qui a su s’affranchir des limites administratives et s’appuyer sur les réalités du terrain et de la vie locale

dans l’AUDE : Les Brunels.

en HAUTE-GARONNE : Bélesta-en-Lauragais, Juzes, Le Falga, Maurens, Mourvilles-Hautes, Nogaret, Saint-Julia, Saint-Félix-Lauragais, Montégut-Lauragais, Revel, Roumens, Vaudreuille, Le Vaux.

dans le TARN : Arfons, Belleserre, Cahuzac, Blan, Durfort, Garrevaques, Lempaut, Montgey, Palleville, Poudis, Puechoursy, Saint-Amancet, Sorèze.

  • La Communauté de Communes, comment ça marche… à quoi ça sert ?

27 COMMUNES ont choisi librement d’y adhérer et participent ainsi au devenir du bassin de vie dans son ensemble.

LE CONSEIL COMMUNAUTAIRE : assemblée délibérante de la Communauté de Communes
Il est composé de 56 membres dont le maire de Saint-Amancet, Patrick ROSSIGNOL (suppléant : Richard LACAZE).

Pour le constituer, les conseils municipaux de chaque commune de plus de 1000 habitants ont désigné en leur sein leurs délégués communautaires proportionnellement au nombre d’habitants; dans les communes de moins de 1000 habitants, sont choisis un titulaire et un suppléant, prioritairement le maire et son 1er adjoint. Le conseil vote, sous forme de délibérations, les décisions.

LE BUREAU
Au sein du conseil, un bureau a été élu. Il est constitué du Président, des 4 Vices-Présidents et des délégués élus par le conseil. Chaque commune y est représentée. Le bureau se réunit régulièrement pour débattre des grandes orientations et dossiers en cours.

DES COMMISSIONS ET DES GROUPES DE TRAVAIL
Des commissions proposent des orientations, travaillent sur les dossiers en cours et préparent les décisions : administration générale et budget, aménagement, habitat et environnement, tourisme et culture, développement économique, communication.

LES PRINCIPALES SOURCES DE REVENU qui contribuent au budget de la Communauté de Communes :
Impôts locaux.
Chaque année le Conseil Communautaire vote les taux d’imposition qui lui permettront de faire face à ses engagements.
Dotations de l’État et autres organismes (CAF, agence de l’Eau Adour Garonne…).
Emprunts.
Subventions de l’Etat, de la Région et des Départements qui interviennent dans le cofinancement des projets de la Communauté de Communes.

LES PRINCIPALES DÉPENSES
La prise en charge pour le compte des communes de la cotisation aux services départementaux d’incendie et de secours, les schémas directeurs d’assainissement, le Syndicat Intercommunal pour les Ordures Ménagères…

LES PRINCIPALES COMPÉTENCES

  • Lutte contre l’incendie et secours.
    Aménagement de l’espace :
    – Schémas de cohérence territoriale (SCOT).
    – Réalisation et gestion d’équipements touristiques d’intérêt communautaire.
    Actions de développement économique :
    – Etudes de développement économiques.
    – Aide à la recherche d’emploi.
    – Création et gestion de zones d’activité intercommunales.
    – Développement et soutien à l’activité économique et touristique.
    Protection et mise en valeur de l’environnement :
    – Collecte et traitement des ordures ménagères (compétence déléguée au SIPOM de Revel).
    – Assainissement autonome.
    Politique du logement et du cadre de vie.
    • Actions en faveur de la petite enfance et de l’enfance :
    Création et gestion des services et structures d’accueil de jeunes enfants à vocation intercommunale, du centre de loisirs intercommunal.
    • Dispositifs intercommunaux de sécurité et de prévention de la délinquance.
    • Promotion et développement du tourisme :

    – Accueil et information des touristes dans des antennes locales.
    – Promotion touristique du territoire.
    – Commercialisation de produits touristiques.
    – Animation et accompagnement des opérateurs touristiques publics et privés exerçant sur le territoire communautaire…
    • Aménagement, gestion, entretien du site de Saint-Ferréol valorisation de la base nautique.
    • Acquisition et mise à disposition des communes du matériel d’intérêt communautaire.
    • Participation à l’élaboration, la signature et/ou la mise en œuvre des politiques contractuelles de développement local conclues avec l’Etat, la Région, les Départements, les Pays, les Parcs Naturels Régionaux.

 

  • Le personnel de la Communauté de Communes
    et de l’Office de Tourisme Intercommunal

Voir l’organigramme des services

 

  • Le bureau exécutif et le conseil communautaire

Voir l’organigramme des élus